Ergonomie des interfaces


L’ergonomie des interfaces est l’une des branches de l’ergonomie visant à améliorer la facilité d’utilisation et l’apprentissage des éléments interactifs. Il s’agit de rendre l’interface accessible à son public d’un point de vue physique (en prenant en compte les capacités sensorielles de l’utilisateur) et technologique (les moyens d’interactions : claviers, écrans tactile, boutons, etc.). Il existe pour cela différents éléments à prendre en compte, comme la lisibilité, le type de navigation, le feedback, etc.

Aujourd’hui l’ergonomie des interfaces est régie par différentes normes qu’il convient de connaître et de maîtriser. Les plus utilisées sont les normes ISO 13407 et ISO 9241-210.


Interface - Utilisateur - Ergonomie - Norme





Photo d'écrans
Encoche vers la droite Les objectifs de l'ergonomie des interfaces

Il s’agit de rendre l’utilisation pratique dans un contexte d’usage donné. Pour cela, il faut concevoir un outil utile, efficient et intuitif.

Pour un outil professionnel, le but principal est d’obtenir une meilleure productivité demandant moins d’efforts de la part des usagers, ainsi qu’une apprenabilité simplifiée.

Pour un outil grand public, la productivité est également valorisée mais la convivialité et l’appropriation de l’interface prend plus d’importance.

Encoche vers la droite Les applications de l'ergonomie des interfaces

  • Les interfaces web :

    Interfaces visualisables via un navigateur, dont l’accès dépend de la qualité de la connexion internet.

    En savoir plus
  • Les interfaces mobiles :

    Interfaces visualisables via un support utilisé en situation de mobilité (smartphone et tablette par exemple).

    En savoir plus
  • Les bornes interactives et/ou collaboratives :

    Interfaces visualisables via les bornes d’informations ou d’achat de billets, ou encore les tables tactiles collaboratives.

    En savoir plus
  • La réalité virtuelle :

    Interfaces visualisables via des casques ou lunettes de réalité virtuelle.

    En savoir plus