Ergonomie des postes de travail


L’ergonomie des postes de travail a pour objectif de mieux comprendre les situations de travail et de mettre en exergue les leviers et freins à la création d’environnements de travail confortables, adaptés aux utilisateurs et favorisant leur confort, bien-être et performance.

En plus d’une analyse normative précise des postes de travail qui permet de mettre en évidence les contraintes physiques impactant l’utilisateur, une analyse ergonomique de l’activité au poste de travail est menée. C’est une méthode qui consiste à observer in situ des utilisateurs afin d’analyser, de modéliser et de comprendre les tâches qu’ils effectuent réellement dans leurs contextes.


Activité - Contexte - Interaction - Flux





Photo d'un poste de travail
Encoche vers la droite Objectifs de l'ergonomie des postes de travail

L’ergonomie des postes de travail permet de formaliser les caractéristiques de l’utilisateur et ses besoins fonctionnels réels. En effet, l’activité réelle se distingue de l’activité prescrite. L’activité réelle est celle observée en situation. L’activité prescrite est celle qui a été définie dans les procédures, par la hiérarchie ou par l’environnement. Il y a toujours un décalage plus ou moins important entre les deux. L’analyse de l’activité met en évidence ce décalage et les comportements qu’il peut générer. Outre l’aspect formel de l’analyse de l’activité, la relation avec les utilisateurs est importante. Elle permettra par la suite d’avoir leurs soutiens et de comprendre certaines situations ou le contexte de certaines demandes.

L’objectif est de mesurer et constater l’écart entre l’activité prescrite et réelle de manière à apporter des solutions et préconisations qui viennent répondre à un besoin réel de la part des utilisateurs. On distingue donc deux types d’analyse de l’activité :

  • Analyse de l’activité prescrite :
    • Recueil et analyse de l’ensemble des documents relatant de l’activité prescrite des différents utilisateurs (organigrammes, procédures, documents entrants et sortants, etc.) : ces documents permettront une prise de connaissance des métiers et des organisations déjà en place.
    • Entretiens d’explicitation.
    • Prise de connaissance des outils utilisés actuellement : cette prise de connaissance peut être réalisée sur un poste témoin avec un utilisateur ou toute personne disposant de l’expertise des différents outils servant l’activité des utilisateurs. Elle facilitera la compréhension et l’analyse de l’activité pendant la phase d’observation.
  • Analyse de l’activité réelle :
    • Observations : elles permettent de mettre en évidence les outils, modes opératoires, gestes et postures au poste de travail ainsi que l’organisation entre les différents postes (flux matériels, flux de personnels, communications, etc.)
    • Elle peut s'effectuer par l'intermédiaire d'entretiens d’explicitation et auto confrontation.

Encoche vers la droite Les applications de l'ergonomie des postes de travail

  • Amélioration des conditions de travail : dans un contexte où les opérateurs ou utilisateurs se plaignent des conditions de travail ou ressentent des difficultés à être productifs, l’ergonomie des postes permet de repenser les espaces de manière à offrir des lieux plus ergonomiques et plus attractifs.