Ergonomie du bâtiment


L’ergonomie du bâtiment est un concept à ne pas prendre au sens normatif du terme ; améliorer l’ergonomie d’un bâtiment passe effectivement par l’application de normes ergonomiques ainsi que d’accessibilité mais nous l’élargissons ici à l’amélioration de l’expérience utilisateur d’un bâtiment.


Affordance - Usages - Accessibilité - Performance énergétique





Photo de bâtiment
Encoche vers la droite Les objectifs de l'ergonomie du bâtiment

Concevoir une expérience utilisateur optimale d’un bâtiment consiste à penser un bâtiment adapté à ses usagers et avec lequel l’interaction est affordante. La terminologie « Affordance » se définit de la façon suivante : la compréhension des usages des espaces fonctionnels ou des équipements (techniques ou matériels) d’un bâtiment n’est pas toujours immédiate. Ce manque de compréhension induit des problèmes d’appropriation du bâtiment par l’usager et par conséquent des comportements non-adaptés (rejet, inacceptabilité, etc.). L’apparence, l’information environnementale et la perception de l’objet par un individu doit ainsi pouvoir fournir des indices pour une utilisation appropriée grâce à leurs affordances.

Cette prise en compte de l’usage du bâtiment et de ses équipements doit s’effectuer en plus des aspects pragmatiques et normatifs induits par l’ergonomie, et ce dès la phase de programmation et jusqu’à la phase d’exploitation.

Encoche vers la droite Les applications de l'ergonomie du bâtiment

Un des points d’entrée pour favoriser la conception centrée usages d’un bâtiment est l’amélioration de sa performance énergétique ; les nouvelles constructions sont très performantes techniquement mais peu ou pas adaptées aux modes de vie de leurs occupants. Les méthodes de conception centrées utilisateurs offrent des outils permettant de mieux appréhender les besoins des occupants et ainsi proposer des aménagements et des équipements, en amont de la conception favorisant ainsi l’adaptation du bâti et générant un usage réel.


Lorsque la question de l’utilisabilité d’un bâtiment n’est posée qu’en phase d’exploitation, des démarches d’implication des occupants peuvent être mises en place et supportées par des outils de compensation ; elles sont plus coûteuses et sollicitent davantage les occupants qu’une implication au cours de la conception.


Nous rencontrer

Nous écrire

S'abonner